Santé

Mettre un stop aux migraines du matin

Comment reconnaître les éléments déclencheurs pour prévenir une crise de migraine.

Photo: iStock

Photo: iStock

À LIRE: Comment vivent les optimistes?

Si vous vous réveillez trop souvent le matin avec une migraine, ce serait une bonne idée d’essayer d’en comprendre les causes. « Les personnes souffrant de migraines ont environ six différents déclencheurs, et les facteurs pour l’un ne sont pas nécessairement les mêmes que pour l’autre », explique le Dr Werner Becker, professeur de neurosciences cliniques de l’université de Calgary.

Le point de départ de la migraine

La migraine n’a pas un seul élément déclencheur isolé. Un verre de vin rouge ne vous vaudra pas automatiquement une migraine le lendemain matin. Le seuil de tolérance aux éléments déclencheurs dépend de facteurs génétiques. « Si un nombre suffisant de ces éléments internes et externes agissent de concert, et atteignent votre seuil, la migraine commence », explique la Dre Anne MacGregor, professeure au Centre for Neuroscience and Traumade l’Université Queen Mary de Londres, en Angleterre. « C’est ce qui explique qu’une migraine ne se déclenche pas toujours dans les mêmes conditions. Peut-être que le seuil ou le nombre d’éléments déclencheurs varient. » Des médicaments pour prévenir la migraine agissent souvent en élevant votre seuil de tolérance, de sorte que plus d’éléments déclencheurs sont nécessaires pour provoquer une migraine.

Trouvez vos éléments déclencheurs

La meilleure façon de savoir ce qui cause vos migraines, c’est de tenir un journal. Gardez-le sur votre table de chevet et, chaque soir, notez à quelle heure vous vous couchez, comment s’est passée votre journée, ce que vous avez mangé, quelle température il a fait, où vous en étiez dans votre cycle menstruel, etc. Vous pourriez remarquer qu’une combinaison d’éléments précède toujours vos migraines.

À LIRE: Saviez-vous que…

Les cinq éléments déclencheurs les plus courants

1. La faim

« Retarder ou sauter un repas cause souvent une chute du taux de sucre dans le sang, déclenchant ainsi une migraine », explique la Dre MacGregor. Si vous vous réveillez avec une migraine, c’est peut-être que vous n’avez pas assez mangé avant de dormir. « Un bol de céréales avant d’aller au lit pourrait être tout ce dont vous avez besoin pour éviter les maux de tête. » Une collation toutes les quatre heures pendant la journée aide à maintenir un taux de sucre stable dans le sang et à tenir les migraines à distance.

2. Les hormones

Chez la femme, la fluctuation hormonale liée à la ménopause et aux menstruations peut causer une migraine. « Plus de 50 % des femmes qui ont des migraines en souffrent autour de la période des règles, indique la Dre MacGregor. Un faible pourcentage d’entre elles n’en souffre que pendant les règles. » Si les hormones sont un élément déclencheur, vous devez redoubler de zèle à certains moments du mois afin d’éviter une migraine.

3. Le sommeil

Si vous vous réveillez souvent avec une migraine, le manque de sommeil pourrait être en cause. « Essayez d’avoir des habitudes de sommeil régulières, conseille la Dre MacGregor. Ceux qui ont un horaire de travail atypique devraient éviter les changements fréquents de quarts de travail, si possible. »

4. Le stress

« L’anxiété de même que les émotions sont souvent responsables des maux de tête et des migraines », observe la Dre MacGregor. Vous pourriez même remarquer que des pointes de migraine se manifestent après des périodes de stress, alors que vous pourriez enfin vous détendre. Apprenez des techniques de gestion du stress, comme la méditation et le yoga, et veillez à manger de façon régulière et à dormir suffisamment pendant les périodes de tension.

5. La météo

Le temps peut aussi être un facteur qui cause les migraines. Les tempêtes, les variations de pression barométrique, la chaleur ou le froid extrêmes, un soleil fort et l’air sec sont tous des éléments déclencheurs. S’ils vous affectent, essayez de déterminer les conditions météo qui causent vos migraines et limitez vos sorties.