Nutrition

J'ai testé le coupe-légumes Spirooli

Une machine à coupe spirale qui donne un effet wow aux végétaux!

Photo: © Les salades de Crudessence (Éditions de l'Homme)

Photo: © Les salades de Crudessence (Éditions de l’Homme)

L’effet WOW !

L’été, c’est la saison de la salade (plus que du barbecue, quant à moi). Quand le mercure s’emballe, qu’ai-je vraiment envie de manger ? De la verdure bien vitaminée. Pas l’anémique laitue iceberg, on s’entend, mais toutes ces joyeuses combinaisons de végétaux rehaussées d’une vinaigrette maison : laitue romaine-fraises-amandes, radis-carotte-fenouil-canneberges séchées, roquette-pousses de tournesol-noix
de Grenoble-pêches.

Je me dois d’être créative, ne serait-ce que pour titiller l’intérêt de ma progéniture (« Ah non ! Pas encore une salade de tomates et concombres. »). Elle chiale même quand ça sort du jardin. Je sais, un sacrilège. Le week-end dernier, j’ai eu droit à des oh ! et des ah ! Tous ont écarquillé les yeux devant ma salade de betteraves et de pommes, qui n’avait vraiment rien de banal. C’est que je venais d’acheter un coupe-légumes qui tranche les végétaux à chair ferme en fines lamelles, en julienne ou en guirlande. Un ustensile de base pour les crudivores de ce monde – avec le déshydrateur et le mélangeur Vitamix.

Mes enfants m’en redemandent. Ce soir, pour souper : salade coco-mango tirée du livre Les salades de Crudessence (Les Éditions de l’Homme). Effet wow ! garanti.

Machine à coupe spirale de Paderno, chez Crudessence et dans les grands magasins, 48 $.