4 desserts de Marilou

Marilou comblera les plus gourmandes avec ces recettes simples et exquises.

  0

Photo: Alexandre Champagne

La rentrée est chargée pour Marilou. Nouveau bébé (une fille, Rose), nouvelle maison et nouveau bouquin, cette fois entièrement consacré aux desserts. « C’est toujours comme ça, je suis habituée. Les cinq dernières années ont été pleines de rebondissements », acquiesce Marilou, qui s’est séparée l’an dernier d’Alexandre Champagne, cofondateur de Trois fois par jour et père de sa fille Jeanne, deux ans.

Mais elle ne veut pas s’étendre sur tous les changements qu’elle a vécus récemment. « Il n’y a vraiment rien à en dire. »

Pourquoi les desserts? « C’est symbolique, car ils m’ont longtemps fait peur. Ce projet m’a permis de tourner une page », explique l’entrepreneure de 27 ans, qui a surmonté son anorexie il y a une dizaine d’années. Les petites douceurs représentent pour elle le plaisir de manger. « J’ai remarqué que, souvent, les gens qui présentent un dessert s’excusent à l’avance parce qu’ils ont peur de l’avoir raté. J’aimerais leur donner confiance », dit-elle.

3 fois par jour – Desserts recèle son lot de recettes décadentes (miam… des brownies à la guimauve), mais il en propose aussi d’autres, plus légères, à base de légumes ou de légumineuses (oui, des végétaux incorporés dans des plaisirs sucrés!). « Je voulais qu’il y ait un peu de tout. J’utilise du pouding instantané à une occasion. Ce n’est pas trop santé, mais je l’assume totalement ! » dit Marilou. Une section entière est tout de même réservée aux fruits. « Pas de fraises qui goûtent le plastique. Juste des fruits de saison, simples et tellement bons », précise-t-elle.

Le livre couvre toutes les bases, et va un peu plus loin. On y trouve des plats classiques – la tarte Tatin, par exemple –, mais aussi des plus audacieux, comme des tacos aux fruits -nappés de caramel, des dumplings à la banane et un étonnant caramel végétalien, concocté avec du sirop d’érable, du beurre d’amande et de l’huile de coco (voir recette page 94). Et si -certaines confections sont assez élégantes pour recevoir avec style ou offrir en cadeau, l’ouvrage ne manque pas de suggestions rapides et -économiques.

Beaucoup sont très faciles à réussir. Inutile d’acheter une balance ultra-précise pour les réaliser, les ingrédients se mesurent ici en demi-tasses, pas
en décimales de milligrammes. « Si on en met un peu plus, c’est bon quand même », affirme la blogueuse, qui a testé plusieurs recettes avec sa fille Jeanne.

Marilou a consacré deux ans de sa vie à la préparation de ce livre. Sa rupture avec son associé, Alexandre Champagne, aurait pu faire dérailler le projet, mais tous deux avaient à cœur de le mener à terme. « Ç’a été un apprentissage de réussir à faire ça ensemble de façon harmonieuse. C’est vraiment un gros morceau, avoue-t-elle. C’est un objet qui va traverser le temps. »

Le résultat final est superbe. Chaque plat est accompagné d’au moins une photo – le visuel est léché, à la fois épuré et chaleureux. « Très peu de livres d’une telle qualité se vendent à ce prix-là, il nous coûte très cher à fabriquer, dit-elle. J’en suis vraiment fière. »

Voyez toute la galerie

À lire aussi: L’ambition selon Marilou

Impossible d'ajouter des commentaires.