Gastronomie

La salade parfaite

La base en quatre éléments et des asctuces pour la vinaigrette.

Les verdures

Marier les variétés de manière à créer une belle complexité de saveurs. Les plus foncées ont davantage de personnalité.

Le croquant

Indispensable pour mettre du mordant. Au choix : noix, céleri, fenouil, croûtons maison…

La surprise

Pourquoi pas des fruits, frais ou séchés, qui amènent une note sucrée ?

La vinaigrette

À la base, trois parties d’une huile neutre de qualité (de canola, d’olive, de pépins de raisin) pour une partie de vinaigre (de xérès, de cidre de pomme, à l’érable).

Quelques astuces : intégrer une huile goûteuse (noisette, citron, basilic) à raison de 1 c. à soupe par 125 ml (1/2 tasse) de vinaigrette ; injecter une touche acidulée en remplaçant le vinaigre par du jus d’agrume ; ajouter une bonne poignée d’herbes fraîches ciselées.

* La mandoline permet d’obtenir de fines tranches qui donnent du crounch. L’utiliser uniquement avec des légumes durs comme les radis et les carottes.

Merci à Stéphan Boucher, styliste culinaire, pour ses conseils.

 

 

Ce texte est une mise à jour d’un article publié en 2014.