Trucs et conseils

Quatre conseils pour profiter de la rhubarbe

Comment tirer profit de la saveur surette et si rafraîchissante de la rhubarbe ? On vous explique.

Quelques recommandations pour mieux profiter de la saveur surette et si rafraîchissante de la « plante à tartes ». (Pie plant : c’est ainsi que l’on appelait jadis la rhubarbe dans certaines régions des États-Unis.)

  • Choisir des tiges fermes et sans taches.
  • Si la rhubarbe est très fibreuse, l‘éplucher avant l’utilisation. Avec un petit couteau, détacher les fibres en surface à une extrémité de la tige, puis les tirer jusqu’à l’autre extrémité.
  • Conserver jusqu’à deux ou trois jours au réfrigérateur, enveloppée de pellicule plastique. Laisser les feuilles sur les tiges afin d’en préserver la fraîcheur.
  • Pour une conservation prolongée : parer, laver, sécher et couper en tronçons avant de mettre au congélo, dans des sacs conçus à cette fin. Si désiré, blanchir les tronçons et les laisser refroidir avant de congeler.
  • Attention ! Maman avait raison : on ne doit pas manger les feuilles de rhubarbe, car elles sont toxiques.

 

À lire aussi : Les meilleures recettes pour profiter de la rhubarbe

Pour tout savoir en primeur

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.