Nutrition: succomber à une gourmandise n’est pas péché

La philosophie d’Alexandra Diaz et Geneviève O’Gleman en matière de nutrition? “80 % ange, 20 % démon”. Elles expliquent.

 

alexetgenSuccomber n’est pas péché

Personne ne bondit de son sofa avec l’envie folle de « manger santé ». Ce n’est pas là le mot d’ordre le plus attrayant. Pourtant, il exprime un objectif (parfois obsessif) que beaucoup souhaitent atteindre. Nous avons donc créé notre propre slogan : 80 % ange, 20 % démon. Nous croyons que l’alimentation saine absolue ne mène nulle part. Et c’est surtout aussi plate que de plier une brassée de blanc – en plus d’être irréaliste. On finit par avoir l’estime de soi dans les talons. Tout est question de fréquence et de constance. Et puis, une fois n’est pas coutume ! Une crème glacée pour dessert ? Du bonheur. Tous les soirs ? Pas sûr. Manger devant la télé pour une soirée cinéma maison ? Super ! Tous les soirs ? Pas sûr. La pizza du déménagement : un classique. Tous les samedis soir en gang ? Pas sûr. Le casse-croûte de bord de route dans les Laurentides ? Ça dépanne. À chaque escapade hors de la ville ? Pas sûr.

Un authentique régal !

Profiter de petites gourmandises sans culpabilité. Ce n’est qu’une tranche de gâteau. Il n’y a rien de mal là-dedans.

Quelques écarts ? Revenir à ses bonnes habitudes sans exagération, sans punition, sans régime. La vie continue.

Éliminer le mot « tricher » de son vocabulaire. Tout est permis, mais peut-être pas tous les jours !

Viser santé plus des trois quarts du temps en cuisinant une grande variété de produits frais… et en ne surchargeant pas son assiette.

À essayer: la délicieuse recette de mousse au chocolat d’Alex et Gen

Impossible d'ajouter des commentaires.