7 façons d’utiliser les restes de fruits et de légumes

Plein de restes d’aliments gagneraient à être mieux utilisés en cuisine. Au lieu de les jeter, voici comment tirer le maximum des tiges, trognons, feuilles et pelures.

 

On jette les restes des végétaux sans trop faire attention – ou, au mieux, on les met au compost. Mais il y a moyen de tirer le meilleur des fruits et des légumes. Ce qui permet de belles économies!

Photo: Erik Putz

Tiges de brocoli et trognons de chou

Les tiges de brocoli et les trognons de chou sont très polyvalents. On les consomme en crudités ou en salade – on émince finement la tige du brocoli et le tour est joué. Ou bien on les hache pour les ajouter aux bouquets de brocoli ou aux lanières de chou dans un sauté. Il faut simplement se rappeler de les ajouter un peu plus tôt en cours de cuisson que les bouquets de brocoli et les lanières de chou, car ils auront besoin d’un petit peu plus de temps pour atteindre la même tendreté.

Feuilles de betterave et de chou-rave

Les feuilles de betterave et de chou-rave débordent de saveur. Et elles sont riches en fibres! À l’achat, privilégier les bottes de betteraves. On peut ainsi conserver les feuilles pour préparer un plat de betteraves rôties avec leurs feuilles. Les feuilles crues et hachées constituent aussi de délicieux ajouts aux salades.

Pelures d’agrumes

Les zestes d’agrumes relèvent et ensoleillent une infinité de préparations culinaires – comme une tarte au citron maison. On peut aussi les ajouter (avec le jus) à un plat de fenouil braisé aux agrumes ou à des linguines au citron.

À lire aussi: Oranges, pamplemousses, clémentines: des recettes remplies de soleil!

Feuilles de fenouil

Les feuilles du fenouil ajoutent une douce saveur aromatique qui rappelle celle de l’estragon et de l’aneth. On en garnit les assiettes.

Vert de poireau et tiges de persil

Le vert de poireau et les tiges de persil sont un peu trop coriaces pour être consommés tels quels, mais on peut les ajouter aux soupes et aux bouillons pour y infuser leur arôme et leurs nutriments.

Tiges de basilic et de coriandre

Les tiges de basilic et de coriandre sont aussi aromatiques, sinon plus, que leurs tendres feuilles. Contrairement aux feuilles qui deviennent molles pendant la cuisson, les tiges restent croquantes et savoureuses. Il suffit de les hacher finement et de les ajouter aux recettes à base de poulet, de porc ou de tofu.

Parties de fruits et de légumes à ne jamais consommer

S’il est intéressant d’expérimenter avec les différents fruits et légumes, les parties suivantes ne devraient jamais être ingérées. Feuilles de rhubarbe Même si leurs tiges sont délicieuses, il ne faut pas oublier que les feuilles de rhubarbe sont toxiques. Pépins de pomme Les pépins de pomme contiennent une faible concentration d’une substance toxique. Noyaux de cerise, d’abricot, de pêche et de prune Les noyaux de ces fruits contiennent également, en très petite quantité, une toxine qui peut être dangereuse si on la consomme à forte dose. Et il ne faut surtout pas mâchouiller les noyaux, car ceci accroît encore davantage leur toxicité.

À lire aussi: Comment faire de la boisson d’avoine maison

Impossible d'ajouter des commentaires.