Changer une habitude? On se donne un an!

Plus le changement est important, plus il faut s’accorder du temps.

 
Changer une habitude
Photo: iStock/Geber86

« Perdez 10 kilos en 30 jours », « 10 jours de détox pour retrouver la forme », « Apprenez à manger mieux en deux semaines »… Chaque début de saison, c’est la même chose. Nos réseaux sociaux débordent de belles promesses. Pourtant, la science est claire: changer une habitude ne peut se faire aussi rapidement que le prétendent ces messages racoleurs.

Des chercheurs britanniques ont voulu savoir combien de temps il faut pour modifier un comportement. Ils ont demandé à une centaine de personnes d’adopter une nouvelle habitude santé simple, comme manger un fruit par jour, faire 15 minutes de jogging ou boire de l’eau aux repas. Elles devaient ensuite dire aux scientifiques après combien de jours ce nouveau comportement est devenu un automatisme. Les participants les plus zélés ont mis 18 jours, ceux qui ont eu plus de difficulté, 254. Et, donnée moins reluisante, un sur six a abandonné en cours de route.

Cette étude démontre bien à quel point il est difficile de changer une habitude. En fait, se fixer un objectif à atteindre en 10, 15 ou même 30 jours paraît irréaliste. La règle est simple: plus les changements sont importants, plus le délai doit être long. Se remettre en forme ou perdre du poids? Oui, mais il faut se donner du temps – un minimum de 8 à 12 mois – pour y arriver. Une réclame promet une perte de 5 kilos en 10 jours? Foutaise… Ces limites de temps associées à des promesses farfelues ne constituent qu’un argument de vente. Et la très lucrative industrie de l’amaigrissement en profite bien: au pays, on estime ses revenus annuels à huit milliards de dollars.

On oublie trop souvent que le temps nécessaire pour modifier une habitude est unique à chacun.

Cela dit, il ne s’agit pas d’une raison pour abandonner tout de suite ses résolutions. Il suffit de s’y prendre de la bonne façon: une ou deux nouvelles habitudes alimentaires à la fois, pas plus! On met ainsi plus de chances de son côté pour les conserver longtemps.

Annie Ferland est nutritionniste et docteure en pharmacie, fondatrice de sciencefourchette.com.

À lire aussi: Le plaisir de changer ses habitudes – oui, vraiment!

Impossible d'ajouter des commentaires.