Nutrition

Comment bien choisir son poulet

Choisir son poulet peut devenir un véritable casse-tête. Le point sur ce qu’on trouve en épicerie.

Le poulet sans hormones, un mythe
« Aucun poulet sur le marché ne contient d’hormones », affirme Christina Blais, responsable de la formation clinique du département de nutrition de l’Université de Montréal. L’utilisation des hormones dans l’élevage de la volaille est interdite au Canada depuis les années 1970. Cette mention, qui sert d’argument de vente, ne doit pas influencer notre choix.

Avec ou sans antibiotiques
Même si des antibiotiques sont utilisés pour prévenir les infections et stimuler la croissance des animaux, la viande n’en contient plus lorsqu’elle se retrouve dans notre assiette. Par contre, cette pratique préoccupe de plus en plus la communauté scientifique, qui s’inquiète de la résistance des bactéries aux antibiotiques. À cet égard, l’Organisation mondiale de la santé la déconseille.

Nourri aux grains
La mention « nourri aux grains » ne devrait pas influencer notre choix, car tous les poulets sont nécessairement nourris aux grains. Par contre, la plupart des poulets qu’on trouve sur le marché sont nourris avec un grain contenant environ 8 % de farine animale. Cette farine, produite à partir d’abats, de peau et de graisse animale, fournit plus de protéines aux poulets. La farine animale peut être dangereuse si elle provient de carcasses d’animaux malades, ce qui a causé la crise de la vache folle dans les années 1990. Le poulet bio, lui, ne contient aucun produit animal. Il est nourri de grain bio entièrement végétal.

Bio
Pour qu’un poulet soit certifié biologique, il ne doit avoir reçu aucun antibiotique, doit avoir été nourri avec un grain bio entièrement végétal (sans farine ou gras animal), sans pesticide ni agent de conservation ou produit chimique. De plus, l’animal doit avoir bénéficié d’un environnement lui donnant suffisamment de lumière naturelle et d’espace pour bouger. Le poulet bio est-il un meilleur choix d’un point de vue nutritionnel? Christina Blais affirme qu’on « opte pour le bio pour des raisons environnementales. D’un point de vue nutritif, il n’y a pas vraiment de différence entre un poulet bio et un poulet industriel ». Comment reconnaître un poulet bio? Sur l’étiquette, on doit lire « certifié par » suivi du nom d’un organisme de certification. On peut vérifier la validité de la certification d’une entreprise québécoise en consultant le Répertoire des produits biologiques certifiés au Québec.

 

Ce texte est une mise à jour d’un article publié en 2013.

DÉPOSÉ SOUS: