Testé et approuvé: le tennis

Savoir décortiquer une partie de tennis en spectateur est une chose, apprendre à bouger sur un court et à se servir d’une raquette de tennis en est une autre. Geneviève Lefebvre a testé le tennis.

 

Dans sa description, le programme « TNT » (Tennis in No Time/Tennis en un instant) du Midtown Le Sporting Club jure de prendre la débutante que je suis et d’en faire, en trois semaines, une joueuse capable de se débrouiller.

Joueuse de tennis
Photo: iStock

À LIRE :Testé et approuvé: le triathlon

Première leçon. J’apprends à me placer pour les mouvements de base, à tenir ma raquette et, le plus important, à contrôler une balle en mousse. On aura droit à une vraie quand on sera grand !

On pourrait croire qu’avec un projectile hyper léger, et sans adversaire, c’est un jeu d’enfant. Euh… non. Frapper du centre de la raquette, y mettre juste ce qu’il faut de force tout en gardant une bonne position est plus difficile qu’il n’y paraît.

Déjà, Florent, le coach du groupe, est mort de rire devant nos gesticulations à la Louis de Funès : « Pas derrière la balle, devant, devant ! » Ça semble une évidence pour le gérant d’estrade. Pour le joueur novice, pas tant que ça !

J’apprends à moduler ma force de frappe, à reprendre ma position d’attente, à répéter mon coup droit jusqu’à ce que le mouvement soit parfait : « Ta rotation doit ramener la raquette au-dessus de la main, à hauteur de ton épaule, ouiiiii. »

Au fur et à mesure que nos habiletés se développent, Florent augmente les difficultés : nous déplacer sur le court, pratiquer nos revers, nos smashs, nos services et nos montées vers le filet. Et rajoute la comptabilité du pointage. Je dois me rendre à l’évidence : sans fichier Excel, je ne suis pas douée pour cette opération.

Je découvre, euphorique, le son divin d’une balle parfaitement frappée.

La troisième semaine, Florent nous fait jouer pour le point, et nous passons aux « vraies » balles pour des échanges dignes de ce nom. Me suis-je améliorée ? À la puissance mille.

Le tennis est un sport complet qui exige à la fois de la force musculaire, un excellent cardio, une coordination œil-mouvement « sur la coche », de la stratégie et… une mémoire du tonnerre pour retenir tous les règlements. Elle est bonne ma balle ou pas ?

Ma suggestion en ce mois de la rentrée des classes ? Il n’est jamais trop tard pour avoir un fun noir à l’école !

À LIRE: Testé et approuvé: la natation

Pour qui ? Celles qui veulent améliorer leur coordination et les copines qui ont envie de rigoler.

Où ? Midtown Le Sporting Club Sanctuaire, à Montréal. midtown.com/fr

Combien ? 175 $ pour 6 cours sur 3 semaines, avec libre accès à toutes les installations sportives du centre pendant la durée des cours.

Impossible d'ajouter des commentaires.