4 astuces pour avoir plus d'énergie (peu importe sa taille et sa silhouette)

Parce que c’est février, que l’on a besoin de se requinquer et que le temps est gris, Joanie Pietracupa nous offre ses astuces pour avoir plus d’énergie!

 

Joanie-bandeau

Je suis 500 % d’accord avec mes collègues du Châtelaine. Elles ont lancé lundi dernier le #DéfiÉnergieChâtelaine: le mois de février étant plutôt déprimant, merci. Le temps est gris et la neige est sale, les journées sont courtes et d’un froid mordant et mon niveau d’énergie est à son plus bas (un peu plus et un message de « batterie faible » se met à clignoter devant mes yeux comme sur mon iPhone). En gros, j’ai pas mal juste envie de me coucher sur mon sofa, de m’enrouler dans une couverture en polar tel un burrito géant, et de tenir ma télécommande dans une main et un sac de chips au sel et vinaigre dans l’autre. Rien à faire d’autre que d’écouter les 200 épisodes de The Office en rafale sur Netflix et peut-être appeler ma mère tous les deux ou trois jours pour lui signaler que je suis toujours en vie et en (presque) santé.

Ah! Ce grand rêve d’hibernation qui m’habite chaque mois de février! Ce moment précis où les vacances des fêtes passées et les vacances d’été à venir me paraissent incroyablement lointaines, voire oubliées ou inatteignables… C’est bien beau de fantasmer toute la journée à un monde sans cadran ni responsabilités, mais la réalité est tout autre. Si je veux réussir à accomplir la longue liste de tâches qui m’attend chaque matin, il faut que je me lève tôt, que je travaille fort et que je garde la forme. Voilà pourquoi j’ai développé quelques astuces pour contrer la fatigue de février et booster mon degré d’énergie, au fil des années. Les voici.

Photo: iStock
Photo: iStock

Manger des aliments énergisants

Je sais, le combo « troisième verre de vin blanc et deuxième portion de macaronis gratinés au fromage » est beaucoup plus tentant que le duo « huitième verre d’eau et plat de saumon grillé accompagné de quinoa rôti ». Mais, sachez-le, la deuxième option est beaucoup plus efficace pour faire le plein d’énergie et pour rassasier le corps à long terme. D’autres idées d’aliments stimulants mais pas plates : le kale, les avocats, les fruits secs, les amandes, les légumineuses, les bananes et le chocolat noir. Oui, vous avez bien lu. Le. Chocolat. Noir. Fini de pleurer, maintenant?

À LIRE: 6 collations santé à l’effet coupe-faim

Se lever 30 minutes plus tôt pour méditer

J’ai commencé à méditer juste avant Noël comme dernier recours afin d’essayer de réduire – et peut-être même d’éradiquer, qui sait! – mes crises d’angoisse. (Bonjour, mon nom est Joanie Pietracupa et je souffre d’anxiété chronique. Allez, tous en chœur: « Bonjour, Joanie! ») Magie, magie : non seulement la méditation a calmé mes nerfs, elle a radicalement augmenté ma concentration, ma mémoire et mon énergie. Ma démarche : je me lève une trentaine de minutes plus tôt qu’à l’habitude, je bois une tisane à la menthe (pas obligatoire, mais ça me fait sentir encore plus zen) et je m’assois par terre, en indien, les yeux fermés et les oreilles ploguées sur mon application de méditation guidée Petit BamBou. Impossible de ne pas se sentir comme Rocky Balboa, prête à tout casser et à tout gagner, après ça. (Psitt! Un truc en extra : évitez les sorties du lit ultra difficiles au petit matin en rattrapant ces 30 minutes en vous couchant un peu plus tôt.)

À LIRE: Silence, je médite!

Faire 30 minutes de sport avant d’aller travailler

Les spécialistes s’entendent pour le dire : il suffit d’une demi-heure de sport léger à moyen par jour pour être en pleine forme et pétant de santé. Personnellement, comme j’ai la chance d’avoir le mont Royal dans ma cour, je m’offre une marche rapide sur la montagne presque tous les matins. Ça réveille mes muscles, ça revigore mon corps et ça stimule mon énergie pour toute la journée. Si j’ai plutôt appuyé sur le bouton « snooze » de mon réveille-matin quatre ou cinq fois d’affilée (ça arrive aux meilleurs d’entre nous!), je me paye quand même une session de power yoga express dans le confort de mon salon avant de sauter sous la douche. L’important, c’est de bouger un minimum!

À LIRE: 6 activités originales pour s’entraîner

Prendre une marche à l’extérieur du bureau tous les midis

Ce n’est pas parce que je suis journaliste pigiste depuis peu et que je travaille désormais de la maison que je ne me rappelle pas ce que c’est que de manger ses restants de la veille le nez collé à son ordinateur de bureau, entre deux réunions importantes. En se répétant que le plus vite on travaille pendant son heure de lunch, le plus vite on sera sorti du boulot. Je m’en souviens comme si c’était hier. C’est pourquoi je me permets de vous suggérer de sortir marcher pendant une dizaine de minutes – de faire le tour du bloc à pieds, de remplir vos poumons d’air frais, de dégourdir vos jambes, de voir du monde et de faire au moins un sourire à un étranger, pourquoi pas! – afin de chasser la fatigue et de retrouver votre vitalité.

À LIRE: Marchez dehors… même l’hiver!

Suivez Joanie Pietracupa sur Twitter (@theJSpot) et Instagram (@joaniepietracupa).

Impossible d'ajouter des commentaires.