Forme

Le saute-en-forme: nouvel entraînement tendance

Le conditionnement physique sur trampoline mobilise tout le corps et permet de brûler jusqu’à 1000 calories par heure. On l’a testé!

Saut-en-forme

Photo: ISAUTE

Dans l’ancien entrepôt de 20 000 pieds carrés, le sol recouvert de trampolines offre un immense terrain de jeu. Les enfants jouent au ballon chasseur dans une zone réservée, tandis que des ados s’essayent à des saltos arrière. La professeure de Saute-en-forme, Lili Tran, s’entraîne avant le cours et perfectionne ses figures de gymnastique. Pourquoi du conditionnement physique sur trampoline ? « Ça mobilise tout le corps », affirme-t-elle. De fait, en sautant, on se rend compte à quel point le corps est lourd. Mal au dos, aux cuisses, aux mollets… « Avec le trampoline, on n’a pas besoin d’autre équipement, le corps lui-même sert de poids », renchérit l’entraîneuse. En une heure, on peut brûler jusqu’à 1 000 calories, sans même ressentir l’effort fourni : la séance est amusante et passe en un éclair. L’échauffement terminé – une série de sauts –, on enchaîne avec des exercices d’une à deux minutes, suivis d’étirements. Abdos, fentes, pompes, planche ou flexions, les mouvements sont des classiques de la mise en forme. Pas de surprise donc, si ce n’est cette surface instable sur laquelle on les exécute. Sur un trampoline, il est difficile de rester en place ! Tous les muscles sont mis à contribution pour maintenir l’équilibre, et on le sent. Chaque semaine, la coach établit un programme qui tient compte de différents éléments – la stabilité, en intégrant des mouvements de pilates et de yoga, le cardio avec de nombreux sauts, ou la musculation, comme dans la séance d’aujourd’hui. On ressort du cours satisfaite… et fourbue !

Pour qui ? Celle qui veut se dépenser sans s’ennuyer.

Où ? Au centre iSaute, à Anjou, à Laval ou à Québec.

Prix : Entre 12 $ et 14 $ l’heure.