6 aliments qui favorisent la santé de l’intestin

On ajoute ces aliments délicieux et nutritifs à son menu pour donner un coup de pouce à son microbiote.

 

En partenariat avec Activia

Photo: istock.com / Tijana87

Maintenir notre cœur et nos poumons en santé est essentiel, mais les scientifiques nous disent qu’un autre ensemble d’organes est tout aussi déterminant pour notre santé et influence tant notre humeur que notre système immunitaire. Et tout ceci se passe dans notre intestin.

Le microbiome intestinal est un écosystème bactérien comprenant toutes les bactéries présentes dans le tractus gastro-intestinal d’un individu. En fait, l’intestin abrite 100 billions de ces microorganismes, qu’on désigne sous le nom de microbiote. Ce qui fait beaucoupde bouches à nourrir!

La diversité du microbiote relève-t-elle des habitudes de vie ou de l’hérédité? «Après notre bagage génétique, c’est notre alimentation qui influe le plus sur notre microbiote intestinal. Les études démontrent que les aliments que nous ingérons modifient directement l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries présentes dans l’intestin», indique Vanessa Perrone, diététiste-nutritionniste agréée et fondatrice de Motive Nutrition, à Montréal. De récentes données scientifiques indiquent par ailleurs que notre style de vie et nos habitudes alimentaires auraient même plus d’importance que le bagage génétique. Voici donc six aliments incontournables qui assurent la santé et le bonheur de nos bonnes bactéries intestinales.

  1. Les asperges

Ces longues tiges vertes regorgent d’inuline, une fibre prébiotique essentielle au fonctionnement optimal du microbiote. «Les prébiotiques servent de nourriture aux bactéries intestinales», dit Andrea Hardy, diététiste agréée et propriétaire de Ignite Nutrition, à Calgary. Ils contournent les enzymes dans le tube digestif et sont décomposés dans le côlon, où ils alimentent les bonnes bactéries et tiennent en échec les mauvaises.

  1. Les feuilles de pissenlit

Non seulement débordent-elles d’antioxydants qui renforcent l’immunité, mais elles sont aussi riches en inuline. Mais comment apprêter cette plante naguère bannie des jardins? On fait sauter les feuilles de pissenlit et on les ajoute à un bol de riz ou à un plat de pâtes. On peut aussi les faire infuser fraîches pour se préparer une tisane.

  1. L’ananas

«L’ananas est merveilleux pour l’intestin parce qu’il renferme de la broméline, dit Pamela Fergusson, diététiste agréée à Nelson, en Colombie-Britannique. C’est à la fois une substance anti-inflammatoire et une enzyme digestive naturelle qui aide le système digestif à décomposer les protéines.»

  1. Les fibres de toutes sortes

«Il est important de consommer suffisamment de fibres pour alimenter toutes les bactéries intestinales, dit Andrea Hardy. Et il faut s’assurer d’en consommer une bonne variété, parce que les différentes bactéries exercent différentes fonctions et ne se nourrissent pas toutes des mêmes fibres.» Pour conserver un microbiote en santé, la diététiste recommande d’inclure dans son menu quotidien quatre tasses de légumes de couleurs variées, trois fruits différents, des grains entiers et une demi-tasse de légumineuses séchées (pois chiches, haricots, lentilles).

  1. Le yogourt

Alors que les prébiotiques sont des fibres végétales qui nourrissent la flore bactérienne, les probiotiques sont des organismes vivants présents dans certains aliments (notamment dans certains yogourt) et qui accroissent la population de bonnes bactéries dans l’intestin. Il peut être difficile de trouver des aliments riches en probiotiques. «Les aliments fermentés ne sont pas tous probiotiques, souligne Andrea Hardy. Ils doivent correspondre à un type et à une concentration déterminés pour être classés comme tels.» Par exemple, si on fabrique soi-même son yogourt, il est possible que celui-ci ne contienne pas les bonnes souches ou la bonne quantité de microorganismes pour exercer un effet bénéfique sur l’intestin. C’est aussi le cas de plusieurs marques vendues dans les épiceries. «Le yogourt Activia est classé comme probiotique, précise Andrea Hardy. La mention “vivant et actif” sur l’étiquette nous assure qu’il est bénéfique pour la santé intestinale. J’encourage toujours les gens à consommer des aliments vivants afin d’augmenter leurs bonnes bactéries intestinales.»

  1. Le topinambour

Ce légume racine riche en fer et en inuline contribue à la santé de l’intestin. Une étude publiée dans le British Journal of Nutritiona révélé que les participants présentaient une augmentation importante de leur taux fécal de Bifidobacterium et de Lactobacillus (de bonnes bactéries) après avoir consommé des topinambours. On peut les râper et les ajouter à une salade, ou encore les cuire à la vapeur ou dans l’eau bouillante, pour en faire un accompagnement bon pour l’intestin.

 

 

Impossible d'ajouter des commentaires.